hôtel de ville st-maurice_image01

Transformation et agrandissement de l’Hôtel de Ville | St-Maurice

 

CONCEPT ARCHITECTURAL

« … SI RESTAURER TEND A CONSERVER, REANIMER INCLINE A MODIFIER. »

André Corboz, historien

 

BATIMENT DANS LA VILLE

Constater

L’Hôtel de Ville de St-Maurice a été conçu avant la percée de l’Avenue d’Agaune, à une période où la Grand-Rue était l’axe principal de la cité et la place du Parvis, la voie d’accès à l’abbaye.

Les deux façades principales, sur rue et place, sont emblématiques chacune à leur manière : porte d’entrée et arcade magistrales, sans relation entre elles ni cohérence par rapport aux plans des étages.

Modifier

Trait d’union des axes principaux de la cité, l’arcade extérieure devient passante, ouverte. Vitrine des blasons bourgeoisiaux, elle abrite et conduit à l’entrée de l’Hôtel de Ville.

Un parcours pour les usagers à mobilité réduite, les poussettes et les bicyclettes, prolonge le portique historique par des rampes d’accès jouxtant un parcage de vélos. Il est complété par une plate-forme élévatrice pour atteindre le niveau de l’Avenue d’Agaune.

 

ORGANISATION INTERIEURE

Constater

Les parcours intérieurs sont pléthoniques. Leurs emplacements induisent une circulation labyrinthique.

Réanimer

Les liaisons verticales sont aménagées sur un axe qui dessert efficacement les services administratifs. La lumière y pénètre, animant les lieux d’attentes et guichets des bureaux. L’escalier historique est mis en valeur, passage obligé pour tous. La suppression de l’annexe wc permet à nouveau aux quatre façades de s’orienter librement vers les points cardinaux.

 

AMENAGEMENT TOITURE

Constater

Selon expertise, la toiture du bâtiment est à remplacer.

Modifier

Le comble fait place à un nouvel étage-toiture, un rooftop réservé aux rencontres citoyennes. La structure en bois, alu éloxé bronze et verre sera préfabriquée en atelier puis montée sur site, protégée par une toiture provisoire. La grande salle subdivisible se prolonge par une terrasse évènementielle, ouverte sur la ville : contre poids à l’arcade publique du rez.

 

«  SAVOIR  D’OÙ  NOUS  VENONS  ET  COMMENT  NOUS  POUVONS  FAIRE  PARTIE  D’UN TEMPS PLUS LONG  »

Peter Zumthor, architecte

 

L’intervention, mesurée et attentive dans le bâtiment et radicale en toiture permet de préserver l’autonomie de l’édifice sans extension de  son assiette.

Destinée aux générations futures, elle exprime son temps et réactive la vie sociale, satisfait les nouveaux besoins de l’administration tout en prenant ses racines dans le passé.

 

Planches